"La déclaration d'intérêts n'est pas anormale mais cela pose un problème majeur"

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

Ce matin, à l'initiative de la Haute autorité pour la transparence de la vie politiques, les parlementaires vont rendre publiques leurs déclarations d'intérêts.

Bernard Debré, député de Paris, professeur de médecine et chirurgien urologue

Les émissions précédentes