"Il y a vraiment un marché de l'otage"

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

La libération des otages ne se fait jamais gratuitement. Selon nos informations, ce pourrait être Areva qui a payé la rançon de 20 millions pour les quatre otages.

Gwendoline Debono, grand reporter à Europe 1

Les émissions précédentes