Un Grand Week-end à Paris

SAISON 2012 - 2013
  • A
  • A
Partagez sur :

À l’occasion du salon de l’Agriculture qui se déroule à Paris du 23 février au 3 mars 2013, Marjolaine nous dévoile un visage bucolique et moins connu de la capitale française.

Un Grand Week-end à Paris

À l’occasion du salon de l’Agriculture qui se déroule à Paris du 23 février au 3 mars 2013, Marjolaine nous dévoile un visage bucolique et moins connu de la capitale française.

- Un travail d’abeilles

Le Grand Palais est surtout célèbre pour son immense verrière (3, avenue du Général-Eisenhower dans le 8e arr., métro Champs-Élysées - Clemenceau,www.grandpalais.fr). En revanche, les ruches qui se trouvent sur le toit de ce bâtiment édifié pour l’Exposition universelle de 1900 sont  moins connues. Pour y accéder, il faut entrer dans l’un des quatre piliers qui viennent soutenir la verrière, puis gravir un long escalier en colimaçon. Ce « parcours du combattant » vaut vraiment la peine : une fois arrivé au sommet, vous bénéficiez d’une vue à couper le souffle : Paris, ses grandes avenues et ses monuments historiques sont à vos pieds. Et, pour atteindre les cinq ruches installées sur le Grand Palais et profiter d’un  délicieux miel, vous devrez encore longer la verrière pendant quelques mètres. Si vous êtes sujet au vertige, vous pourrez retrouver ce miel made in Paris à la Tour d’Argent (15, quai de la Tournelle dans le 5e arr., métro Maubert-Mutualité, www.latourdargent.com, ), chez le chocolatierPatrick Roger (3, place de la Madeleine dans le 8e arr., métro Madeleine, www.patrickroger.com, t. l. j. 10h30-19h30) ou à l’Opéra Garnier (place de l’Opéra dans le 9earr., métro Opéra, www.operadeparis.fr). Ce miel peut être néanmoins difficile à se procurer : d’une part, les monuments qui accueillent ces ruches conservent la production de miel et, d’autre part, la mise en vente d’une quantité aussi limitée ne dure que deux ou trois semaines par an.

- Une adresse gourmande :

Pour avoir accès plus facilement aux meilleures gourmandises de Paris, rendez-vous À la mère de famille (35, rue du Faubourg-Montmartre dans le 9e arr., métro Grands-Boulevards, www.lameredefamille.com, lun.-sam. 9h-20h, dim. 10h-13h). Dans une atmosphère du début du XIXe s., aux boiseries d’ébène et au carrelage blanc et bleu, vous trouverez toutes les confiseries traditionnelles de France.

 

- Une balade champêtre en plein cœur de Paris

On a souvent du mal à imaginer le Paris d’antan, plus campagnard qu’aujourd’hui. Au XIXe s., il y avait plus de 500 étables dispersées dans la ville dont 9 dans lequartier de la Muette (métro La Muette, 16e arr.). À l’époque, la pasteurisation n’avait pas encoré été inventée et le lait devait donc être produit sur place. Ces étables connurent un important succès, puis dans les années 1950 – en raison des progrès sanitaire et industriel – ces dernières fermèrent peu à peu leurs portes. Pour changer d’air, vous pouvez suivre l’ancienne voie de chemin de fer qui part de l’ancienne gare de la Muette (aujourd’hui le restaurant La Gare situé au no 19 de la chaussée de la Muette, métro La Muette) et qui vous fera découvrir une partie de la ceinture verte de Paris.

Retrouvez encore plus d’adresses dans le guide Un Grand Week-end à Paris 2013 et posez toutes vos questions sur la page Facebook du guide :http://www.facebook.com/ungrandweekendparis 

Les émissions précédentes