La tristitude c'est les candidats que l'on ne comprend pas

  • A
  • A
Oldelaf est une chronique de l'émission Faites entrer l'invité
Partagez sur :

La tristitude c'est Sarkozy qui vote Le Pen au second tour et Hollande qui ne dit pas qu'il n'est pas pour.