Les 500 signatures sont obligatoires pour se présenter à la présidentielle afin d'éviter un trop grand nombre de candidats.