Renault se serre la ceinture mais pas son patron

  • A
  • A
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La crise frappe le constructeur automobile qui lutte contre les plans sociaux mais Carlos Ghosn n'entend pas baisser son salaire annuel de 13 millions d'euros.