Le Gouvernement triche-t-il ?

SAISON 2012 - 2013
  • A
  • A
Partagez sur :

Bernard Accoyer estime que la baisse du chômage n'est que maquillage de chiffres.

Et vous pointez ce matin votre détecteur de mensonges sur les chiffres du chômage...

Avec cette question depuis une semaine: le gouvernement est-il en train de tricher ? Contrats d’avenir + Contrats de génération + divers contrats = le gouvernement va financer 540.000 contrats aidés d’ici la fin de l’année... La droite nous dit: “voilà la recette pour baisser le chômage artificiellement”... Ecoutez bien l’ancien Président UMP de l’Assemblée Nationale, Bernard Accoyer... Pour lui, c’est clair, les contrats aidés, c’est de la triche !

Alors Bernard Accoyer accuse le gouvernement d’utiliser davantage les contrats aidés que sous la majorité précédente pour trafiquer les chiffres du chômage... Vrai ou faux ?

C’est faux ! J’ai deux preuves de ce que j’avance... D’abord un rapport officiel de la Cour des Comptes qui date d’octobre 2011... Il démontre qu’on n’évalue pas assez leur efficacité... Il démontre surtout que les gouvernements successifs ont toujours beaucoup utilisés ces contrats (souvenez vous des TUC, des CIE, des CAE, etc)... Gauche et droite confondus... Et c’est là que je veux en venir... Quinquennat Sarkozy: 400.000 emplois aidés en moyenne par an... Rapporté au nombre de chômeurs, on est dans la même moyenne que le gouvernement socialiste de Jean-Marc Ayrault...

Mais la droite n’a jamais fait non plus des emplois aidés l’alpha et l’omega de sa politique contre le chômage...

À priori... Mais sous le poids de la crise, Nicolas Sarkozy a fait exactement la même chose que le gouvernement actuel... Ecoutez bien cet extrait du discours qu’il prononce le 28 octobre 2008, à Rethel, dans les Ardennes... Avec la Ministre de l’Economie, Christine Lagarde, il annonce des contrats aidés supplémentaires pour l’année suivante...

Ah ! Je ne sais pas ce que dirait Nicolas Sarkozy s’il revenait en politique... Ce dont je suis certain, c’est qu’il aurait du mal, lui, à dézinguer les contrats aidés du gouvernement Ayrault...

Les émissions précédentes