Dosage 50-50 entre la gauche et la droite

SAISON 2012 - 2013
  • A
  • A
Partagez sur :

Cécile Duflot affirme que ce sont des dirigeants de droite qui ont porté Jose Manuel Barroso à la tête de la Commission européenne.

Laurent Guimier, matin, vous pointez votre détecteur de mensonges sur Président de la Commission européenne...

Le Portugais Jose Manuel Barroso qui déclenché les foudres du gouvernement depuis quelques jours... Débat sur l’exception culturelle à laquelle la France s’accroche coûte que coûte... Résultat : Barroso qui traite les Français de “réactionnaires”... Pour la Ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, voilà ce qui arrive quand des gens de droite casent un homme de droite à la tête de l’Europe...

Alors Cécile Duflot affirme que ce sont des chefs d’Etat et de gouvernement de droite qui ont désigné l’actuel Président de la Commission europénne... Vrai ou faux ?

Faux ! Pour mémoire, je rappelle comment ça se passe... Tous les 5 ans, le Président de la Commission européenne est désigné par un vote des chefs d’Etat et de gouvernement des 27 pays-membres de l’Union européenne... Barroso a été désigné en 2004... Et donc, si je comprends bien Cécile Duflot, ce sont des gens de droite qui l’ont installé à ce poste...

Eh bien c’est faux... A l’époque, nous n’étions que 25 dans l’Union européenne (la Bulgarie et la Roumanie sont arrivées en 2007)... Et j’ai vérifié, pays par pays la couleur politique des dirigeants qui ont signé, au bas de la feuille, la nomination du très libéral Barroso (je l’ai sous les yeux)... C’était le 29 juin 2004... Décision prise à l’unanimité des 25... Et sur les 25 chefs d’Etat et de gouvernement, 14 étaient de droite mais 11 étaient de gauche ou écologistes... Et pas les moindres: Schröder en Allemagne, Zapatero en Espagne ou Blair au Royaume-Uni... Alors Blair, ce n’est peut-être pas la tasse de thé de gauche de Cécile Duflot mais formellement, politiquement, juridiquement, on est quasiment dans le 50/50, autant de dirigeants de gauche que de droite qui ont porté le “méchant libéral Barroso” à la tête de la Commission !

D’accord, mais c’était en 2004... Cécile Duflot parle aussi des dirigeants actuels... L’Allemagne ou l’Espagne, par exemple, sont repassées à droite !

J’ai fait le même exercice avec les 27 dirigeants actuels... Là encore, je suis allé voir de Berlin à Nicosie, la capitale de Chypre, la couleur politique des 27 chefs d’Etat et de gouvernement... Effectivement, glissement à droite très net... Sur les 27, j’ai décompté 18 dirigeants de droite et seulement 9 dirigeants de gauche, dont François Hollande... Le cocktail européen (⅔ de droite, ⅓ de gauche) n’a donc plus la même composition qu’en 2004... Mais je le redis : le Barroso de 2004, au goût si amer pour les socialistes européens, est pourtant le résultat d’un dosage 50-50 entre la droite et la gauche !

Les émissions précédentes