Que faire contre la pollution de l’air intérieur ?

SAISON 2012 - 2013
  • A
  • A
Partagez sur :

Selon l’observatoire de la qualité de l’air intérieur, les Français perdent en moyenne 9 mois d’espérance de vie à cause de l'air pollué dans leurs maisons.

Sujet assez angoissant car invisible : que faire pour lutter contre la pollution de l’air intérieur?

On ne sait pas à quoi il ressemble, mais la pollution de l’air dans nos maisons et nos bureaux est devenue aujourd’hui un ennemi tenace. Selon l’observatoire de la qualité de l’air intérieur, l’OQAI (pron : oq-aie) "les Français perdent en moyenne neuf mois d’espérance de vie." Presque une année de perdue à cause de ce que l’on respire au quotidien chez soi sans même s’en rendre compte. Pourtant une loi est passée pour tenter de régler ce problème ! Elle a failli passer inaperçue, pourtant elle oblige les collectivités de réaliser, d’ici le 1er janvier 2015, deux campagnes d’évaluation de la qualité de l’air intérieur des établissements recevant un public sensible. Les écoles, crèches, et autres centres d’accueils devront donc  se mettre aux normes. Pour simplifier tout ça, la loi Grenelle 2 entend permettre aux collectivités de réduire les effets nocifs de la pollution de l’air sur la santé. Et cela va on l’espère susciter toutes sortes d’entreprises et d’innovations pour régler ces problèmes.

Ça commence ? Le marché démarre ?

Timidement mais déjà, cela fait dix ans que la société du nom d’Ethera développe une technologie avec le soutien de chercheurs du CEA mais aussi du CNRS et pas moins de cinq brevets internationaux ont été déposés. Ethera propose selon leurs termes : "une solution simple, efficace et économique pour réaliser sur le terrain des diagnostics préventifs, rechercher les sources de pollution et ainsi anticiper les travaux de mise en conformité des établissements recevant un public sensible." Autrement dit, ils ont conçu un détecteur de qualité de l’air qui peut indiquer la présence du formaldéhyde, un gaz cancérogène, souvent utilisé pour la désinfection dans l’industrie ou les hôpitaux. On le retrouve également dans de nombreuses habitations à cause des peintures, des colles pour moquettes et dans certains produits ménagers. Une nouvelle technologie, qui vous me l’accorderez Marion pourrait bien se rendre très vite utile.  

Les émissions précédentes