Des femmes à tomber par terre

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

8 mars oblige, Yolaine nous parler de femmes exceptionnelles.

Yolaine : Comme chaque année, la fondation Yves Rocher va décerner enfin de matinée les prix Terre de Femmes à celles protègent l’environnement. Comme Jeannette Chiron qui aide les populations boliviennes les plus démunies à construire leurs propres cuiseurs solaires à partir de kit fournis par son association, Bolivia Insti-Sud Soleil. Ça leur permet non seulement à ces familles de cuisiner leur nourriture gratuitement, et ça réduit aussi les émissions de CO2 car en Bolivie on chauffe au gaz ou au bois.

Thomas : Et il y en a plus près de chez nous ?

Yolaine : Oui, notamment une station de compostage, créée par Christel Ferré à Digne les Bains, pour accueillir les bio-déchets produits par des professionnels, comme les restaurants et les magasins d’alimentation. La collecte se fait en vélo triporteur, à pied, et même avec une charrette à cheval. Le composte alimente ensuite des jardins bios où les résidents peuvent faire pousser leurs légumes ! Et Véronique Fiers-Pamart a lancé Les Vergers de l’emploi, pour éviter le gaspillage dans les vergers, car seulement 20% des fruits produits par les arbres fruitiers sont récoltés, le reste partant à la poubelle. C’est aussi une façon aussi de créer de l’emploi, donc on peut dire qu’elle fait d’une pomme deux coups !

Thomas : Oui ! Mais dites-moi, les femmes sont toujours aussi effarées par les métiers de la science ?

Yolaine : Justement, à l’occasion de la journée nationale Science Factor le 19 mars, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ouvrira ses portes à 200 jeunes filles afin qu’elles y rencontrent des personnalités de ce domaine et s’en inspirent. Après tout, on doit beaucoup de découvertes et d’inventions à des femmes : le kevlar, le lave-vaisselle, et même les essuie-glaces. Alors, messieurs, demain prenez soin de vos chéries, et surtout n’oubliez pas les croissants !

Les émissions précédentes