La discrimination physique à l’emploi

  • A
  • A
L'invité actu est une chronique de l'émission Le grand direct de l'actu
Partagez sur :

Confrontée à des poursuites pour discrimination et à un recul continu de ses ventes, Abercrombie & Fitch renonce à ses mannequins-vendeurs sexy. Depuis vendredi, les magasins de la marque branchée de prêt-à-porter américaine ne recrutent plus leurs vendeurs sur la base de leur apparence physique. Le PDG de la marque avait provoqué un tollé en déclarant que les vêtements de son groupe n'étaient pas pour les "gros".

Invitée : Maud Hospital, membre d’Allegro Fortissimo, association qui lutte contre les discriminations dont sont victimes les personnes de forte corpulence dans la société