Florence Aubenas :"Tout le monde savait qu'Hénin-Beaumont passerait aux mains du FN"

SAISON 2014 - 2015
  • A
  • A
Partagez sur :

Florence Aubenas a fait six chroniques sur Hénin-Beaumont, et avait pressenti depuis plusieurs années que cette terre, qui était de gauche depuis cent ans, passerait à l'extrême-droite. Elle déplore le fait que les socialistes locaux, ces dernières années, aient littéralement été abandonnés. 

Les émissions précédentes