Guerre d'études sur les statines

  • A
  • A
L'interview de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
Partagez sur :

Philippe Even dénonce les statines pris par 6 millions de Français. Une étude "publiée dans une feuille de choux" dément ses travaux.

Philippe Even, médecinpneumologue

Ses principales déclarations :

 

Une étude vous met en cause...

"Je maintiens et j'accentue ce que j'ai écrit ! Mon travail est fondé sur 800 références, 200.000 malades pendant cinq ans. Cette étude est publiée dans une feuille de chou, le dernier journal de cardiologie du monde, le moins lu, le moins cité, cinq signataires inconnus, un professeur qui a de loin en cardiologie les liens d'intérêts les plus marqués avec l'industrie pharmaceutique... Leur étude repose sur 140 malades suivis 1 mois..."

"Il s'agit d'une affaire économique importante ! Les statines, premier marché de médicament en France, 2 milliards de remboursements par an ! Je constate que sur cet échantillon, 26 malades envisagent d'arrêter les statines ! Je m'en félicite ! La controverse est relancée, on va en reparler dans les mois qui viennent, je prépare un deuxième livre, il y a derrière moi une centaine d'universitaires internationaux, je suis indépendant... Je me félicite de ce travail qui rallume la controverse et qui précisera petit à petit aux Français l'inanité de ce genre de traitements. Ca ne tient pas une seconde : c'est une opération de publicité, c'est commercial, ça n'a rien de scientifique."

"Je n'ai aucun contrat avec les laboratoires."

 

Comment expliquez-vous le nombre de morts chez ceux qui ont abandonné les statines ?

"Ce n'est pas dans l'étude ! Et de toute façon, ce qui se passe sur un échantillon de 140 personnes ne peut être extrapolé à 6 millions de Français"

La Haute autorité de la santé dit que les statines sont associées à une baisse de la mortalité totale de 10% et de risque d'un accident cardio-vasculaire...

"Tout est faux dans ce message ! Qui est la Haute autorité ? Des commissions d'experts dont en général la moitié sont financés par l'industrie ! La Haute autorité n'est ni haute ni autorité..."

"Je dis que, en dessous de 3g/L de cholestérol, il n'y a aucune efficacité démontrée des statines. Au-dessus, on entre dans une autre maladie : là, il est possible, mais ce n'est pas démontré, que les statines peuvent avoir un certain effet..."

"Je l'ai dit : il me semble qu'aucune décision ne peut être prise par le patient tout seul. Il doit en discuter avec son médecin..."