"En Angleterre, on donne plus de chances aux jeunes"

  • A
  • A
L'interview de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
Partagez sur :

Un jeune diplômé français a trouvé du travail à Londres et vit là-bas depuis un an et demi.

Arnaud Boivineau, jeune diplômé français parti vivre et travailler à Londres

Ses principales déclarations :

"Après l'école de commerce, j'ai fait un an de stage à Paris et j'ai cherché du travail pendant 6 à 7 mois. Une entreprise américaine basée à Londres m'a contacté via un réseau social professionnel, ils m'ont proposé un poste, j'ai traversé la Manche."

"On ne nous déroule pas le tapis rouge à nous Français, mais beaucoup de jeunes considèrent l'option de partir. J'ai fait un diplôme plutôt international : beaucoup s'interrogent vu l'état du marché du travail en France. Il est beaucoup plus fluide en Angleterre ! Plus de possibilités, on donne plus de chances aux jeunes. Mais c'est aussi moins stable..."

"Quand j'ai un problème de santé, pour des petits soucis, je reste sur Londres. Pour les dents, par exemple, je rentre en France : le système de santé est quand même meilleur. Je vais à Paris 4 à 5 fois par an : les relations professionnelles sont beaucoup plus saines à Londres de mon point de vue. Plus saines, plus conviviales. Pour le moment, je n'ai pas vraiment envie de rentrer. On verra ça dans quelques années : pour commencer une carrière c'est une très bonne option."

"Je paie moins d'impôts à Londres ! Je suis imposé à 35 à 40%, contre plus de 46% en France."