Agnès, victime d'une "succession de lâcheté"

  • A
  • A
L'interview de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
Partagez sur :

"L'affaire d'Agnès a été la conséquence d'une succession d'éléments, d'événements, de personnes, qui se sont dits : quelqu'un d'autre fera bien le travail à ma place : quel ennui", raconte le père d'Agnès.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Frédéric Marin ici.