"Le rythme de l'exil fiscal multiplié par 3 à 5 en 2012"

SAISON 2012 - 2013
  • A
  • A
Partagez sur :

Beaucoup d'entrepreneurs ne partent pas pour des raisons fiscales mais économiques. Ils s’exilent pour rechercher un climat des affaires plus adéquat.

Nicolas Bouzou, économiste et directeur d'Asterès

Les émissions précédentes