Badinter farouchement opposé à la castration physique

SAISON 2009 - 2010
  • A
  • A
    Partagez sur :

    L'INTERVIEW POLITIQUE - "On ne porte pas atteinte à l’intégrité physique d’un être humain", a martelé lundi l’avocat, à l’heure où s’ouvre le procès d'Evrard.

    Les émissions précédentes