Clinton : la crise se terminera "à 3h30 de l’après-midi le 8 novembre"

  • A
  • A
L'interview d'actualité est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Au-delà de la crise, "ce qu’il faut faire, c’est trouver des moyens innovants à pouvoir aider les gens", a expliqué Bill Clinton, l'ancien président américain aujourd’hui à la tête de la "Clinton Foundation" et de la "Clinton Global Initiative" qui combat le sida, la malaria et la pauvreté en Afrique. Il était mardi l'invité exceptionnel de Jean-Pierre Elkabbach en compagnie de l’ancien ministre de la Culture, de la Santé et des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, aujourd’hui aujourd’hui secrétaire général adjoint des Nations unies, chargé des financements innovants, auprès de Ban Ki-moon.