Rivalités autour des retraites

  • A
  • A
L'édito politique est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La réforme des retraites devrait être entièrement pilotée par Jean-Marc Ayrault assisté par Michel Sapin et Marisol Touraine.

Vendredi le Premier ministre recevra  un rapport sur les pistes de la réforme des retraites...on se doute que le président va suivre tout cela de très près mais qui va piloter la réforme ?

Officiellement cette réforme a un seul pilote. Le premier ministre. Après Balladur, Fillon, Woerth il y aura donc la réforme Ayrault. C’est la volonté du président. François Hollande va laisser son numéro deux jouer pleinement son rôle d’Airbag.  Naturellement l’Elysée reste sur un dossier aussi emblématique la seule tour de contrôle. Ce fut le cas en 2010. Nicolas Sarkozy et son très habile conseiller social Raymond Soubie ont manoeuvré dans l’ombre, ont organisé une 10 aine de réunion au château quand Eric Woerth fragilisé par l’affaire Bettencourt se retrouvait  en première ligne essoré face à la colère et à la rue. Cette fois ci le chef du gouvernement n’est plus un collaborateur et il est aux avants postes. Au président les arbitrages donc et au PM cette fois la responsabilité de porter politiquement la réforme

Et les ministres cette fois ils vont faire de la figuration ?

En  cabine c’est plus compliqué. Autour du premier ministre  dans le cockpit il a deux co-pilote, Michel Sapin et Marisol Tourraine qui ont tous les deux de grandes ambitions sur cette réforme. Et on entend déjà comme un petit bruit de moteur inquiétant.  Le ministre du travail, négociateur habile veut garder la main sur la discussion avec les syndicats … même si il n’aura pas besoin d’arracher un accord puisqu’un satisfécit de la CFDT suffira comme en 2003 … Marisol Tourraine, ministre des affaires sociales agacée n’a pas l’intention de se faire marginaliser, son entourage termine la discussion avec un «  c’est sa réforme  point barre ».  Une rivalités de cour qui n’a pas échappé aux députés socialistes qui se demandent encore qui sera leur interlocuteur sur le sujet.  

Rivalités personnelles d’accord mais sur le fond tout le monde est d’accord

Pas totalement…Marisol Tourraine dit avec détermination hier que « les efforts devront être partagé par tous »…entendez y compris par les fonctionnaires…mais au ministère du travail et du dialogue social sans surprise le Niet des syndicats a été parfaitement entendu…alors on préfère adopter un pas lent et prudent pour expliquer que les inégalités public privé sont  loin d’être évidentes. C’est sur ce point que le Pilote Ayrault est attendu dans les prochaines semaines. Est ce qu’il va choisir de composer avec son électorat ou d’assumer un réforme pour tous…La première réforme des retraites de la gauche…ou la première réforme des retraites pour la gauche.