FN, le troisième larron

  • A
  • A
L'édito politique est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La suite de l’affaire Cahuzac à Villeneuve sur Lot profite une fois encore au Front national.

Un coup de tonnerre dans la vie politique, à Villeneuve sur lot le second tour aura lieu entre le l’UMP et le FN.. le PS est éliminé dès le premier tour de cette législative partielle très attendue sur les terres de Jérôme Cahuzac…le voilà le solde de tous compte de l’affaire Cahuzac ?

Résumer ce coup de tonnerre à un dommage collatéral de l’affaire Cahuzac e serait rater l’essentiel. L’essentiel c’est le FN en deuxième position, une nouvelle fois. L’essentiel c’est que les affaires, la crise, le dépit se terminent soit dans l’abstention soit dans le tiroir caisse du front. Comme cela s’est produit dans l’Oise. A une différence près et elle est de taille nous sommes ici sur des terres rurales radicales socialistes, du sud ouest, on ne parle pas des bastions industriels habituels du Front national au Nord et à l’est…le parti gagne du terrain sur des territoires ou il faisait historiquement de la figuration. Il y a quelques semaines, des retraités agricoles  se sont mis à siffler, à malmener le président socialiste du conseil général lors d’une réunion. Pas sur l’affaire Cahuzac sur la dureté de leur quotidien… Du jamais vu pour les responsables du Ps local qui déjà à l’époque s’inquiétait de voir des électeurs du Ps partir au FN.

 L’affaire Cahuzac n’a sans doute rien arrangé….

Bien entendu, c’est le genre de dossier qui nourrit le populisme le rejet. Et Cahuzac s’ajoute à Tapie, à Bettencourt, à Karachi, aux enveloppes, aux tableaux…le fond de l’air est rance et le FN prospère. UMP et Ps dans le même sac c’est la matrice du Front. Et d’ailleurs les électeurs revenus de tout ne font pas de halte au front de gauche ou chez les verts  qui ont fait cavaliers seul. Les alliés traditionnels de la majorité jouent en ligue 2 avec des scores anecdotiques. Le front démontre qu’il reste seul en situation d’incarner l’anti système. Un ténor de l’UMP s’inquiétait hier soir, ces français là ne veulent plus des solutions de gauche, ils ne veulent plus des solutions de droite ils ne veulent plus de nous, ils ne nous entendent plus.

C'est quand même une victoire pour l’UMP ?

C’est la 8ème défaite aux législatives partielles pour le Ps alors la droite ne boude pas son plaisir.  Mais en tirer un satisfecit serait la encore danser sur un volcan. Le FN n’est plus l’invité surprise il est le 3ème larron. Nous sommes entrés dans l’ère du tri-partisme. PS-UMP-FN. Chacun son tour sur les 2 premières marches du podium.  Le FN n’est plus seulement le problème de la droite il n’est plus le chiffon bleu marine qu’on peut agiter avec un brin de cynisme comme l’a fait en son temps F Mitterrand il a son rond de serviette au diner des puissants. L’UMP cherche depuis longtemps comment parler aux électeurs du FN, la majorité va devoir s’y mettre elle aussi.