Un euro trop fort pour la France

  • A
  • A
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

L'euro, sensiblement surévalué, nous pénalise dans des secteurs où nous occupons des positions-clés comme l'aéronautique ou le vin.