VIDÉO - Hyper cacher, anorexie : l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection d'articles, d'interviews et de vidéos à revoir.

    LÉGISLATION
    L'Assemblée nationale a voté vendredi l'interdiction du recours à des mannequins trop maigres et dénutris, afin de lutter contre l'anorexie, dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la Santé.
    >> Pour en savoir plus, cliquez ici

    RÉVOLUTION DIPLOMATIQUE
    Difficile de croire que les manifestations de joie sont interdites à Téhéran tant les centaines de personnes qui ont envahi les rues de la capitale iranienne sont en liesse jeudi soir. La musique envahit les rues, les voitures klaxonnent et stationnent un peu partout. Des scènes inhabituelles qui saluent un événement exceptionnel : la conclusion d'un accord de principe entre les cinq membres du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne et l'Iran sur le programme nucléaire de Téhéran. Pour ces citoyens de la République islamique, c'est une très bonne nouvelle, puisque l'embargo qui frappe le pays depuis 9 ans sur les exportations de pétrole devrait être levé prochainement.
    >> Pour en savoir plus, lisez notre article ici

    UMP
    Au terme du prolongement de leur garde à vue, les trois responsables de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy vont être présentés vendredi aux juges d'instruction du pôle financier. Ils pourraient ensuite être mis en examen dans l'enquête sur un vaste système de fausses factures durant cette présidentielle. Il s'agit de Guillaume Lambert, directeur de la campagne et aujourd'hui préfet de Lozère, du député UMP Philippe Briand, qui était trésorier, et d'un avocat du parti, Philippe Blanchetier, impliqué dans le suivi financier de la campagne. Dans cette affaire de fausses factures, qui ont permis de dissimuler des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2012, les enquêteurs cherchent à déterminer quelle connaissance les responsables politiques avaient de la fraude.
    >> Pour en savoir plus, lisez notre article ici
    JUSTICE
    Ils estiment que ces médias les ont mis en danger en révélant certaines informations sur la prise d'otages de l'Hyper Cacher, le 9 janvier dernier. Six personnes qui s'étaient cachées dans le supermarché, où Amedy Coulibaly a tué trois clients et un employé, ont déposé une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui, visant les médias, et notamment BFMTV.
    >> Pour en savoir plus, lisez notre article ici