Tsarnaev, drones : l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection d'articles à lire.

    ATTENTAT DE LA RUE DES ROSIERS
    Cela fait 33 ans que les familles des victimes attendaient cela. Trois hommes suspectés d'être les auteurs de l'attentat de la rue des Rosiers ont été identifiés en Cisjordanie, en Jordanie et en Norvège, selon une information RTL confirmée par Europe 1. Le 9 août 1982, cette fusillade dans le restaurant Jo Goldenberg, au n°7 de cette rue du Marais, dans le 4eme arrondissement de Paris, avait fait six morts et 22 blessés.
    >> Pour en savoir plus cliquez ici

    SÉCURITÉ
    C'est dans l'est de la capitale entre les portes de Bagnolet, de Montreuil et de Charenton que des témoins ont aperçu l'appareil à plusieurs reprises. Et selon les informations d'Europe 1, il s'agirait d'un seul et même appareil. Le drone se serait posé porte de Vincennes, où des témoins ont vu quatre hommes le récupérer avant de s'engouffrer dans une voiture noire et de prendre la fuite. Ils sont actuellement recherchés par la police.
    >> Pour en savoir plus cliquez ici

    ATTENTATS DE BOSTON
    Il aura fallu près de deux mois pour choisir ceux qui vont juger Djokhar Tsarnaev. Le procès de l'auteur présumé des attentats de Boston commence enfin mercredi, aux Etats-Unis. Le tribunal doit décider de la culpabilité du jeune homme, poursuivi pour l'explosion de deux bombes sur la ligne d'arrivée d'un marathon, faisant trois morts et blessant 264 autres personnes le 15 avril 2013.
    >> Pour en savoir plus cliquez ici

    FESSÉE
    Le rappel à l'ordre de la France par le Conseil de l'Europe sur la non interdiction de la fessée avait filtré dès lundi. Mercredi, l’institution a publié sa décision : la France viole la Charte sociale européenne en n'interdisant pas de manière "suffisamment claire" les châtiments corporels infligés aux enfants, comme la fessée, estime l'organisation.
    >> Pour en savoir plus cliquez ici