VIDÉO - Bettencourt, DSK : l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Chaque jour la rédaction d'Europe1.fr sélectionne pour vous, les quatre infos de la matinée à retenir.

    PROCÈS DU CARLTON
     C'est le jour J pour Dominique Strauss-Kahn. Accusé de proxénétisme aggravé dans l'affaire du Carlton de Lille, l'ancien patron du FMI est mardi matin à la barre du tribunal correctionnel de Lille. Le tribunal va devoir déterminer si DSK ignorait ou non que certaines des participantes à ses parties fines entre Paris et Washington étaient des prostituées rémunérées. Il doit notamment être confronté à deux anciennes prostituées.
    >> Pour suivre en direct son procès, c’est par ici avec l’envoyée spéciale d’Europe1.fr.
     

    BÉBÉS ÉCHANGÉS
    Les familles des bébés échangés à la naissance il y a 20 ans réclamaient 12 millions d'euros. Mardi, les deux familles ont obtenu 1,880 million d'euros, a tranché le tribunal de grande instance de Grasse qui a reconnu la clinique de Cannes coupable de l'erreur.
     >> Pour découvrir l’histoire de ces deux familles, cliquez ici

    PROCÈS BETTENCOURT
    C'est un des témoignages clés dans le procès de l'affaire Bettencourt. Claire Thibout, l'ex-comptable de l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, est entendue aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Son nom est cité au total 114 fois dans la procédure et il s'agit de la principale accusatrice de Patrice de Maistre et François-Marie Banier. Très fragile, psychologiquement, Claire Thibout sera entendue à distance, par visio-conférence.
    >> Pour suivre le procès en direct, c’est ici

    SWISSLEAKS
    "Toutes les banques le faisaient. Après UBS, il y a la HSBC. Il y en aura d'autres". Nicolas Forissier, licencié pour avoir dénoncé les encouragements d'UBS en matière de fraude fiscale, revient mardi sur Europe1 sur le scandale de la HSBC. La banque britannique est accusée de pratiques douteuses, qui ont été révélées par plusieurs journaux dont Le Monde lundi. Sa filiale suisse aurait, pendant des années, aidé certains clients à échapper à l'impôt. Et selon Nicolas Forissier, le scandale touche de nombreuses banques, y compris des Françaises, y compris des Français, y compris des hommes politique.
    >> Pour revoir son interview en vidéo, c’est ici

    L'actu en 30 secondes, c'est tous les jours sur Europe1.fr :