Philippe Peyrard: "Il n'est pas nécessaire de repasser aux 39h "

SAISON 2014 - 2015
  • A
  • A
Partagez sur :

EXTRAIT - Un rapport franco-allemand pour la croissance préconise plus de souplesse concernant le temps de travail. Le Medef souhaite l'abandon des 35 heures mais contrairement aux idées reçues, les patrons ne soutiennent pas tous ce projet.

Philippe Peyrard, directeur général délégué d’Atol