"Les radars ne sont pas des pompes à fric !"

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

EXTRAIT - La mortalité routière est en baisse de 11% en 2013. Des résultats encourageants pour atteindre l’objectif annoncé : moins de 2.000 morts en 2020. 

Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, estime que ces bons chiffres sont liés aux radars troisième génération, qui sont mobiles. Elle met en avant la campagne de communication très présente dans les médias qui a permis aux conducteurs de freiner leur vitesse avant même la mise en service de ces radars. Interrogée par un auditeur d’Europe midi – Votre journal sur les radars, Chantal Perrichon monte au créneau contre l’idée du "radar pompe à fric".

Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière

Les émissions précédentes
Les chroniques de l'émission

13h40 : Les découvertes d’Europe Midi

Voir toutes les chroniques