Espionnage allemand : "ce n'est pas nouveau"

SAISON 2014 - 2015
  • A
  • A
Partagez sur :

EXTRAIT - Selon le quotidien d'Outre-Rhin, Suddeutsche Zeitung, les services allemands ont coopéré avec la NSA, l'agence nationale de sécurité américaine, afin d'espionner des "Hauts Responsables" français à l'Elysée, au Ministère des Affaires Etrangères et à la Commission Européenne.

Philippe Hayez, invité d'Europe midi, est l'un des anciens directeurs adjoints du renseignement à la DGSE, responsable des études sur les politiques de renseignement à Sciences Po Paris. Il est également l'auteur de Renseigner les démocraties, renseigner en démocratie avec Jean-Claude Cousseran (O. Jacob 2015)

L'ancien directeur adjoint l'assure : "des affaires d'espionnages entre alliés, il y en toutes les décennies". "On parle de renseignement numérique", ajoute-t-il.

En Allemagne, c'est un nouveau scandale au sein de la chancellerie, après les révélations en 2014 sur l'espionnage présumé d'un des téléphones portables d'Angela Merkel par l'agence américaine de renseignement NSA. La chancelière avait alors déclaré : "Espionner ses amis, cela ne se fait pas".

Retrouvez Europe Midi et Wendy Bouchard de 12h à 14h.

Les chroniques de l'émission

12h55 : L'Europe à la Une

Voir toutes les chroniques