DSK: "le tribunal a fait la distinction entre droit et morale"

SAISON 2014 - 2015
  • A
  • A
Partagez sur :

EXTRAIT - "Ni l'information judiciaire, ni l'audience" n'ont permis d'établir l'infraction de proxénétisme aggravé pour DSK, a estimé le procureur dans son réquisitoire. Une relaxe "pure et simple" est requise pour Dominique Strauss-Kahn.

Retrouvez Europe Midi et Wendy Bouchard de 12h à 14h.

Philippe Bilger, magistrat honoraire, président de l'institut  de la parole

Les chroniques de l'émission

12h55 : L'Europe à la Une

Voir toutes les chroniques