Dominique Bussereau : "la SNCF doit payer !"

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

EXTRAIT - Les nouveaux TER étant trop larges, il va falloir raboter 1.300 quais pour un coût estimé à 50 millions d’euros

Dominique Bussereau, président du conseil général de Charente-Maritime, député UMP et ancien secrétaire d'État aux Transports (de 2007 à 2010)

Les chroniques de l'émission

12h55 : L'Europe à la Une

Voir toutes les chroniques