Doit-on privilégier l'autodéfense en cas d'agression?

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

EXTRAIT - La hausse de la délinquance conduit certains individus à préférer l’autodéfense plutôt que de faire confiance à la police nationale. 

Didier Jobit, maire de la petite commune de Magnac-Lavalette a interpelé Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat de police Alliance. Après de multiples cambriolages sur sa commune, un de ses administrés a été touché d’un coup de fusil lors d’une agression dimanche soir. Le maire se propose alors de fournir des bombes lacrymogènes à la population pour éviter que ces derniers ne fassent usage de leurs propres armes. Jean-Claude Delage affirme "l’exaspération de certains français, je la comprends" et que ce sentiment d’insécurité "est aussi basé sur des faits". Cependant, il relativise le réflexe d’autodéfense "je le déplore et j’essaie de dissuader les personnes" déclare-t-il.

Les chroniques de l'émission

12h55 : L'Europe à la Une

Voir toutes les chroniques