"Les militaires sont des cibles en première ligne"

  • A
  • A
Europe 1 vous repond est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Pour Christophe Soullez, les militaires en faction devant les lieux sensibles sont là pour faire de la dissuasion.

Invité : Christophe Soullez, responsable de l’Observatoire national de la délinquance