Nicolas Sarkozy veut le beurre et l'argent du beurre

  • A
  • A
Dany zoom est une chronique de l'émission Europe 1 Midi
Partagez sur :

Pour Daniel Cohn-Bendit, Nicolas Sarkozy est le grand perdant du premier tour dans le Doubs. Et son silence en dit long.

La stratège du "ni-ni" de l'UMP, pas tout à fait officielle, ne convainc pas l'écologiste. Deux jours après élimination du candidat de la droite républicaine au premier de l'élection législative partielle dans le Doubs, au profit de la candidate FN, notre chroniqueur estime que "Nicolas Sarkozy nous a habitué à plus de clarté. Il ne veut quand même pas dire que PS=FN et FN=PS !"

Daniel Cohn-Bendit juge que l'ancien chef de l'Etat "est le grand perdant de ce qui s'est passé dans le Doubs.