Une classe politique unie "grâce" au terrorisme

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Après les rassemblements populaires spontanés, hier soir dans de nombreuses villes françaises, en hommage aux victimes de l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo, la classe politique s’est donnée rendez-vous samedi (sauf le Front National, non convié) pour une marche silencieuse placée sous le signe de l’unité nationale.