Une bonne douche froide pour le gouvernement

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Le Président se serait évidemment bien passé de ce cadeau empoisonné que sont les chiffres du chômage. "C'est pas de bol, on aurait préféré une bonne surprise", glisse un de ses collaborateurs.

L'info politique Antonin André avec ce mauvais chiffre du chômage en Novembre..qui vient torpiller l'objectif d’inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année....comment le président a encaissé la nouvelle..

Froidement mais calmement, le Président se serait évidemment bien passé de ce cadeau empoisonné.... "c'est pas de bol, on aurait préféré une bonne surprise" glisse un de ses collaborateurs.. Déception contenue, on tente de faire bonne figure: "Ça n'est pas la troisième guerre mondiale",  tente se se rassurer un conseiller ...la guerre non, juste une bonne la douche froide...après la baisse d'octobre, l'ambiance était plutôt à l'optimisme prudent à l’Élysée..........Voilà pour le commentaire, très vite autour du président, du conseiller social, et du  secrétaire général du gouvernement, il a fallu préparer la riposte.....Ce sont les fameux éléments de langage pour répondre à la violence des critiques... ...l'idée c'est de transformer un échec en petit incident de parcours...... Le mot clef c'est "Plateau" : "depuis 3 mois," m'explique-t-on...". En moyenne, le chômage n'augmente plus... IL se stabilise.....On est sur un plateau".... ce qui permet au Président dans un communiqué d'affirmer que  L’inversion de la courbe du chômage est bien amorcée. ....

Là ou ça se complique Antonin, c'est que le ministre du travail Michel Sapin maitient lui  que le chômage est à la baisse...

Oui c'est un tour de passe passe! Ça consiste à changer de thermomètre comme on dit.. Vous savez le chômage en France on le mesure mois après mois... Et si vous prenez ce thermomètre, le chômage continue d'augmenter en novembre.........Alors que fait Michel Sapin pour s'en sortir, bah il change d'échelle il prend le trimestre et là sur octobre, novembre, en attendant décembre c'est vrai ça baisse...Mais ce n'est pas la promesse initiale...... ce ne sont pas les fameux trois mois consécutifs de baisse ...objectif que le ministre du travail s'était lui -même fixé....et c'est  tout ce qui compte pour les Français ....

C'est donc on l'a compris un échec pour le gouvernement et surtout pour le Président qui s'est engagé personnellement ..

Oui je vous le disais hier c'est son obsession l'inversion de la courbe ...Et peut-être d'ailleurs après le fameux plateau que l’Élysée nous vend , une baisse tendancielle du chômage. viendra-t-elle... ...on verra si Décembre est favorable.......Le problème c'est que d'ici là, le gouvernement aura beau parler trimestre, catégories , courbes, la réalité perçue par les Français celle qu'ils ressentent c'est  17800 chômeurs de plus  en novembre...... C'est brutal, c'est concret, c'est évident....Les Français  ont bien entendu le Président faire de cette promesse une question de crédibilité de la parole publique, ce matin il ont le sentiment qu'il a échoué...que la promesse n'a pas été tenue.... c'est cela qui pèse lourd politiquement....