UMP : un "putsch" contre Copé ?

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

François Fillon prépare en coulisses une offensive contre le patron de l'UMP, Jean-François Copé.

Thomas : A l’UMP, en ce moment,   les candidats font campagne... Officiellement le pari avance soudé vers les municipales... Bonjour Caroline Roux... Ça c'est la face publique des choses... Mais dans l'ombre, les grandes manœuvres pour ne pas dire la guerre de tranchée, a commencé...  

Aux avants postes François Fillon qui prépare déjà en coulisse une offensive contre le patron de l’UMP. Un poids lourd du parti raconte le coup de fil qu’il a reçu il y a quelques jours de François Fillon... l’ancien premier ministre lui a tout simplement proposé de participer à un appel de parlementaires pour imposer une direction collégiale à la tête de l’UMP... une façon de tester ses soutiens, de se compter...ce député raconte qu’il a décliné la proposition et il lance un peu agacé »je ne vais pas mettre mon nom au bas de la page pour me lancer dans un putsch contre Copé ». Les amis de François Fillon minimisent l’initiative, c’est juste une façon de faire un point sur l’état d’esprit des uns et des autres...de faire un tour de piste dit l’un d’eux, rien de plus . La réalité c’est que l’ancien PM a bien compris que Copé/Fillon est devenue une marque déposée...il reste quoiqu’il fasse plombée par le souvenir de la guerre interne...les sondages sont rudes...alors il tente le coup de force...

Thomas : il peut fédérer autour de lui, il peut lever une armée "de parlementaires"... ?

Ceux que j’ai eu au téléphone hier soir se réfugient dans les abris anti-atomiques...hors de question d’associer leur nom à une telle démarche avant les municipales...les proches d’Alain Juppé font passer le message fermement : ce n’est pas son sujet et avis à ceux qui serait tenté de l’envoyer au front à leur place : le maire de Bordeaux n’est pas intéressé par la présidence de l’UMP.  Les amis de JFCopé eux s’inquiètent du climat... l’un d’eux lui a conseillé récemment de présenter sa démission pour prendre tout le monde de court et remettre pourquoi pas son titre en jeu. La seule solution dit il pour qu’il puisse sauver sa peau honorablement. Pas sur que le patron de l’UMP leur fasse ce cadeau

Thomas : On a l'impression que seule de (très)  bonnes municipales pourraient calmer tout le monde à l'ump... 

Oui c’est pour cela que JFCopé veut croire à une vague bleue. il reste persuadé de toutes façon qu’il est devenu une solution très confortable pour le plus grand nombre... et pour tous ceux qui redoutent de rouvrir une guerre interne à l’UMP.

 

Qui redoutent... ou qui le souhaitent... Il semble quand même y avoir quelques pompiers pyromanes la bas...

L'info politique de Caroline Roux... Tous les matins  à 7h25 sur Europe