UMP : "L'unité par devoir"

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La seule perspective qui apaise les esprits et force à l'entente à l'UMP, ce sont les municipales.

Thomas : Voilà une photo que l'on n'avait pas vu depuis depuis la derniere campagne présidentielle : demain, à Paris, l’ensemble des têtes d’affiche de l’UMP seront réunies pour un conseil national  ... Bonjour Caroline Roux... Oh la belle image  que veut donner là le parti...

Ce sera beau comme le village Potemkine...je vous propose ce matin de passer derrière la façade en carton pate. Vous allez entendre que les têtes de listes pour les européennes ont été désignées sans difficultés : forcément elles sont le résultat d’un deal entre JF Copé Et François Fillon. Je te donne Morano et Lavrilleux tu me donnes Cadec et Morin. Alors naturellement la colère gronde en interne contre ce parti géré comme une copropriété selon le bon mot d’Henri Guaino.

Vous allez entendre que l’UMP a travaillé, qu’elle a un projet  : en réalité JFCopé le dit lui même « c’est un copié/collé » de son discours de rentrée, le patron de l’UMP tente d’emmener le parti sur sa ligne politique. Le texte a été expurgé des sujets sensibles comme la fin du mariage pour tous, ou encore la suppression des départements...reste un travail qui n’engage personne mais qui a réussi à braquer Alain Juppé. Le maire de bordeaux, le trouve trop libéral et il a donc décidé de bouder la journée. Vous allez voir des visages souriants alors que cette semaine en coulisse le trio Lemaire-Bertrand-Juppé a mené un bras de fer pour réclamer sa part du gâteau: arracher quelques postes dans les instances du parti au duo Copé/ Fillon. Vous voyez c’est un peu plus compliqué qu’une belle photo...

Thomas : Certes ils vont un peu se forcer à sourire quand le petit oiseau va soirtit... Certes ils négocient tous en coulisse... Mais quand meme Caroline, cette image là, ca vaut peut etre mieux que le spectacle permanent des règlements de compte... 

Le déballage des haines : Les militants ne supportent plus. En revanche l’étalage des divergences ne choque plus personne. Sur le pacte de responsabilité : JP Raffarin vote pour, et Copé s’indigne contre le mensonge de Hollande.. ; sur l’IVG : on retrouve au sein du même parti 3 lignes opposées : ceux qui votent pour le texte du gouvernement et la suppression de la notion de « détresse », ceux qui ne veulent pas qu’on touche à la loi Veil et ceux qui proposent de la remettre en cause et réclament le déremboursement de l’IVG. Ce ne sont pas des nuances mais des ruptures sur le fond. Certes Il n’y a plus de sang sur les murs mais il n’y a toujours pas de projet commun.

 

Thomas : Finalement Caroline, la seule bonne nouvelle pour l’UMP, elle peut venir des élections...

 

C’est uniquement cette perspective qui calme les esprits...c’est l’unité par devoir.  Mais à l’inverse une déception électorale re-plongerait le parti dans la crise. Comme le dit un faux ami du patron de l’UMP : si les municipales et les européennes sont un four : la chasse au Copé sera ouverte.