Les remerciements de Nicolas Sarkozy à ses donateurs

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Caroline Roux dévoile en exclusivité le courrier de Nicolas Sarkozy envoyé aux militants UMP qui se sont mobilisés.

Le sarkothon a payé. L’UMP a réussi à récolter 11 millions dont le parti a été privé à la suite de l’invalidation de ses comptes de campagne par le conseil constitutionnel. La souscription avait été lancé au mois de juillet...C’est l’information Politique du jour : Nicolas Sarkozy y voit un message de plus que lui adresse le peuple de droite. Et Caroline vous avez le contenu de la lettre qu’il va adresser au militants...

Le courrier partira aujourd’hui, par mail et par courrier. Quelques mots un peu secs sur la décision du Conseil Constitutionnel, et la lettre embraye sur les remerciements. Hommage d’abord à Jean-François Copé. Nicolas Sarkozy souligne, ce sont ses mots l’engagement « immédiat et utile de Jean-François Copé ». Plus loin, l’ancien Président insiste sur son émotion et sa gratitude devant une telle mobilisation.. .Mais la phrase la plus importante de cette lettre, je vous la livre entre guillemet « Je vois dans votre engagement la marque de l’inquiétude face à la situation que connaît la France et votre détermination à voir l’opposition jouer pleinement son rôle ». On voit se dessiner avec cette phrase les contours du retour par devoir. Ses fidèles font l’explication de texte... Naturellement cela renforce  sa détermination, naturellement cela confirme un rapport très personnel entre lui et les électeurs de droite. Vous avez compris : voilà une étape importante à rajouter au récit du retour...

Il tire la couverture à lui : ca ne va faire plaisir à Jean-François Copé.

Chacun veut une part du succès... A Nicolas Sarkozy le registre de l’affect ; à Jean-François Copé les lauriers du chef d’orchestre. Le président de l’UMP en tire lui aussi un avantage politique. D’une part la remobilisation des militants avant les municipales, et (selon ses proches) 45.000 nouveaux adhérents qui ne se sont pas contentés de donner mais qui ont pris leur carte à cette occasion. Au passage l’UMP élargi son fichier. L’entourage de Jean-François Copé rappelle quand même que si le Sarkothon est possible c’est grâce à la force de frappe de la machine UMP. Il adressera lui aussi une lettre aux militants.

Vous en pensez quoi ? Est-ce que cette démonstration peut amorcer une nouvelle dynamique à l’UMP ?

C’est incontestablement un succès, mais un succès qui oblige. Ce n’est pas un chèque en blanc. Ceux qui ont mis la main à la poche vont sans doute avoir une tolérance désormais limitée face au festival des egos et face au «  j’y vais j’y vais pas » de Nicolas Sarkozy.