L'UMP promet déjà le divorce à Bayrou et Borloo

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

À l'UMP, François Bayrou restera toujours comme "celui qui a fait perdre Nicolas Sarkozy". À droite, on essaye donc de séduire les fidèles de Jean-Louis Borloo.

 Ca y est, enfin, ils seront tous les deux cote à cote aujourd’hui pour une conférence de presse,  Bayrou Borloo crée une coalition qui va s’appeler « l’alternative »... Bonjour Caroline Roux....l’info-politique du jour c’est que l’UMP promet le divorce aux 2 jeunes mariés du centre…

Et ils ne ménageront pas leur efforts vous allez voir pour briser l’idylle…il y a la version soft, calinothérapie pour affaiblir la nouvelle famille recomposée… c’est ce que fait Brice Hortefeux… il ne s’en cache pas, il voit les élus centriste sur le terrain, les mets en garde contre le retour de celui qui a fait battre Sarkozy...au passage leur offre un ticket retour pour l’UMP.

Et puis il y a la méthode charge à l’arme lourde…les proches de Jean-François Copé s’en charge. Les éléments de langage sont prêts : épargner Jean louis Borloo cibler François Bayrou. Le patron du Modem sera vous l’entendrez dans les prochains jours toujours ramené à sa sérénade à Royal et Hollande.

Un proche de Jean-François Copé a même étudié des vieux discours de François Bayrou dont un de 1997...sur le droit du sol pour démontrer phrase à l’appui son incohérence politique.

D’ailleurs Jean-François Copé se rendra en Vendée mercredi sur les terres centristes pour sonner la charge. Ca c’est la version feu sur l’alternative. Avec un trait d’humour qui est déjà dans les cartons « le propre du courant alternatif c’est que ça ne marche qu’une fois sur 2...

 

Ils sont affutés en effet ! Mais est ce que toute l’UMP est sur cette ligne

Non ce serait trop simple… vous avez une autre ligne portée par Fillon Juppé Baroin. qui entretiennent de bonnes relation historique avec François Bayrou. Eux sont enchantés de le voir revenir sous pavillon bleu dans le giron de la droite. Comme me le dit l’un d’eux « nous sommes attaqué sur notre flanc droit par le FN il ne faut pas faire l’erreur d’ouvrir un front sur notre flanc gauche...et au fond avec cette histoire on retrouve la fracture entre 2 stratégies présidentielles Ceux qui pensent comme Nicolas Sarkozy qu’il faut être rassemblé au premier tour pour ne pas prendre le risque d’être absent du 2nd balayé par le FN et ceux qui considère comme Alain Juppé entre autre qu’il faut avoir des alliés entre les 2 tours pour aller chercher les points qui font la victoire

 

Oui ceux qui ont manqués en 2012. Est ce que l’alliance des 2 B (Borloo/Bayrou) comme on dit maintenant fragilise l’UMP ?

Électoralement non. L’UMP reste encore le premier parti d’opposition. Le vrai rendez vous entre les 2 formations de droite ce sera les Européennes...d’ici là il va falloir que ce nouvel attelage démontre qu’il est autre chose qu’un petit arrangement entre boutiques, ou qu’une UMP light, en évitant le piège de la rivalité parce que sur le papier les 2 B c’est 1 B de trop. 

Jean Louis et François, Borloo et Bayrou : voilà un mariage qui ne fait pas que des heureux à l'UMP où certains ne veulent plus entendre parler de FB depuis qu'il a selon eux trompé la droite lors de son aventure avec François... Hollande cette fois... L'info politique de Caroline revient demain matin sur E1 !