Jean-Marc Ayrault, le "flibustier"

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

François Hollande n'a pas du tout apprécié la partition en soliste du Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Thomas : Jean Marc Ayrault reçoit ce matin les partenaires sociaux... Et il s'attaque à "sa"  remise à plat de la fiscalité... Bonjour Caroline Roux...  Je dis "SA" remise à plat, parce que dans cette affaire, le PM joue un peu en soliste.... Et ce que vous pouvez nous dire, c'est que FH n'a pas du tout, mais alors pas du tout apprécié la partition du PM...  

Je vais vous raconter une scène...ca se passe la semaine dernière dans l’avion qui conduit le président à Rome. Il est accompagné de trois ministre Pierre Moscovici, jean Yves le Drian et Laurent Fabius... une Hôtesse distribue le journal le Monde à la Une il ya ce titre. « Jean marc Ayrault reprend en main le ministère des finances » vous vous souvenez c’était à propos des nominations à la direction du trésor et du budget.

Tout le monde se plonge dans la lecture en silence...l’ambiance est lourde...François Hollande interpelle le ministre des finances et il lui demande «  Tu étais au courant toi »...Moscovici blême fait non de la tête...le président lance froidement « j’aurais bien aimé être informé ». A Bercy on en tire une leçon toute simple... le président a accepté que le PM se lance en solo sur la fiscalité...il a laissé faire c’est sa méthode...en revanche lorsque Jean Marc Ayrault met en scène son influence, qu’il laisse penser qu’il a la main sur Bercy et qu’au passage il humilie ses ministres :  là la pilule ne passe pas.

Thomas : Caroline, ce qui est sur, c'est que le Pm a fait un bon coup politique... Mais il peut etre poussé le bouchon un peu loin (Maurice...)

Il s’est mis beaucoup de monde à dos...les ministres de Bercy qui sont habituellement à couteau tirés serrent les rangs. « il s’est comporté comme un flibustier et il a réussi à créer une solidarité entre Moscovici, Montebourg et Cazeneuve  » comme me le dit un ami du ministre des finances. Hier Pierre Moscovici s’est entretenu avec le PM il a fini par faire une déclaration d’apaisement dans les médias. Mais la réalité c’est que dans le secret des cabinets on est face à une crise politique feutrée. En pleine crise économique, le président doit éteindre le feu entre Bercy et Matignon et pire François Hollande se retrouve sous la contrainte du rythme que lui impose son premier ministre…tout ce qu’il déteste.

Thomas : On est dans un moment de tension comme on ne l’a jamais vu depuis le début du quinquennat On se demande comment tout ca va se terminer ??

Le PM a abimé aux yeux de tous, sa relation avec le président mais également avec ses ministres. Ce qui va se passer c’est qu’aujourd’hui Jean Marc Ayrault est condamné à trouver une issue à sa remise à plat de la fiscalité. Il a voulu avancer seul...il a fait un coup politique...mais désormais il ne peut plus compter que sur lui même.