Hollande, l'ami des patrons

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

François Hollande est définitivement le président ami des Patrons… Il sera en voyage d’Etat la semaine prochaine aux États-Unis, et il passera par San Francisco pour rencontrer les géants du web mais aussi des patrons français.

François Hollande est définitivement le président ami des Patrons… Il sera en voyage d’Etat la semaine prochaine aux Etats-Unis, et il passera par San Francisco pour rencontrer les géants du web mais aussi des patrons français et en particulier l’un des initiateurs du mouvement des Pigeons…

Oui  Hollande est en voyage d'affaires...Le président  va déjeuner  à San Francisco avec les patrons  de Facebook de Twitter de Mozilla et de Google…. LE  pouvoir financier de l'ouest américain….Rien que ça… Et le but n’est pas de les sermonner sur l’évasion fiscale .. Non le Président est en mode séduction : focus sur le soutien des start-up françaises qui viennent s’implanter aux Etats-Unis et sur les start up américaines tentées par la France…investissez sur nous! Deuxième étape à San Francisco ; le président va inaugurer le French Tech Hub : un incubateur de start-up française…. Et là François Hollande va se retrouver face à une trentaine de patrons français dont Carlos Diaz l’un des deux initiateurs du mouvement des pigeons.. Diaz est l’un de ces patrons qui ont fuit la France pour prospérer en Amérique…Ces pigeons qui fustigeaient un président hostile, taxeur....Paradoxe, Aujourd’hui ils reçoivent la la bénédiction de François Hollande qui traverse l’atlantique pour une séance de questions réponses….

Et dans quel état d’esprit sont-ils ces patrons de start-up françaises à San Francisco ? Comment vont-ils le recevoir le président ?

Et bien j’ai eu Carlos Diaz l’ex-Pigeon au téléphone… Et il explique que les patrons français de start-up en Californie sont divisés … 50 / 50… La moitié estime que François Hollande n’a rien à faire chez eux, qu’il ne les comprend pas et qu’ils ne veulent pas servir de faire-valoir pour sa com’… et puis il y a ceux comme Carlos Diaz qui estiment que François Hollande a fait des gestes : favorisant l’investissement dans la recherche et dans les entreprises innovantes… et puis l’écho du pacte de responsabilité a traversé l’Atlantique…

Pardon Antonin, mais est-ce que c’est pas un peu too much le président qui va compter fleurette aux patrons après  la taxe à 75% et mon ennemi c’est la finance..

Pas too much, sincère...parce qu'Hollande est un pro-entreprise,  un libéral ...Sorti d'HEC je vous le rappelle......Ensuite s' il met le paquet c'est  parce qu’il est seul, tout seul à gauche et dans son gouvernement à faire le job! Il n’ y a qu’à voir la tête de Pierre Gattaz le patron du Médef quand il sort de Matignon : il grogne ! A Matignon le maximum du capitalisme acceptable me confiait un patron c’est la SNCF, au-delà c’est du capitalisme sauvage ! a l'inverse Quand Gattaz quitte l’Elysée il est rassuré…. Or François Hollande veut aller vite, quitte à violer Matignon et une partie de la gauche… aller vite pour vendre le pacte de responsabilité aux géants américains , comme aux pépites Françaises....Parce que ce sont eux qui ont la clef de l'emploi et donc de l'inversion de la courbe du chômage dont dépendra un éventuel second mandat...

PIED Thomas:

Et illustration de la stratégie du président en direction des entreprises, Antonin, cet après midi François Hollande reçoit à l'Elysée  une délégation d'entreprises étrangères installées en France ..des entreprises qui ont signées un manifeste marquant leur désamour, leur défiance à l'égard de la France... Le président veut  comprendreet convaincre ces patrons de rester chez nous...