Hartz, Schröder, ils se les arrachent tous

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

À droite, quelques gros poissons de l'opposition se vantent de rencontrer Peter Hartz, notamment Bruno le Maire.

Thomas : "Il vaut mieux avoir un peu de travail que pas de travail du tout" déclare Peter Hartz, dans les Echos ce matin... Depuis qu’on a appris que  FH a reçu celui qui est considéré comme le père des réformes allemandes...c’est tous au abris... Bonjour Caroline Roux...  Les rendez vous prévus avec des ministres du gouvernement (Sapin et Tourraine) ont été annulé sur demande de l’Elysée... En revanche à droite  certains sont ravis de le voir, Peter Hartz...

Et un homme en particulier. Bruno Lemaire... lui n’a pas annulé son rendez vous...il rencontrera Peter Hartz ce matin à 9h dans un lieu discrêt. Le candidat à la primaire de l’UMP est germanophone, et pas mécontent de préciser qu’il est le seul responsable politique de droite que Peter Hartz a demandé à voir. Mais en secret Bruno Lemaire a un autre interlocuteur très prestigieux, c’est Gerhard Schoeder. Les deux hommes se sont vus deux fois en tête à tête depuis la défaite de Nicolas Sarkozy... Bruno Lemaire qui cherche à donner du corps à sa démarche...a retenu une leçon essentielle de la méthode Schroeder : «Faire peu de réforme mais les faire vite et à fond »  car revenir sur le même sujet comme on le fait sur les retraites c’est anxiogène et ca ne change rien...»...En gros l’ancien Ministre de NS en tire une leçon c’est juste l’inverse de ce que fait la France...Mais Schroeder lors de ses entretiens se permet aussi quelques coup de griffes... on le sait il a la dent dur avec François Hollande, comme le raconte Bruno Lemaire  «il est persuadé que le président n’arrivera à rien si il ne rompt pas avec le PS »... au fond comme il l’a fait lui même en Allemagne.

 

Thomas : c’est quand un meme un peu  le monde à l’envers, Caroline...  c’est la droite qui prend conseil  auprès de l’icône de la sociale démocratie  Allemande...

A tel point que selon Bruno Lemaire Gérard Shoeder est aussi très intéressé par les primaires en France et par la question du retour de Nicolas Sarkozy. Plus sérieusement la thérapie de choc menée en Allemagne par G Schoeder est plus près du point d’équilibre de l’UMP que de celui du PS. Pour une partie de la gauche Peter Hartz est un épouvantail, inventeur du job à 1 euro de l’heure... Regardez l’énergie déployée par l’Elysée pour banaliser la rencontre avec le président...admettez que c’est curieux alors qu’on nous explique depuis le 31 décembre que cette fois c’est sur, ca y est F Hollande assume son tournant social démocrate...

Thomas : C’est vrai que cet épisode brouille un peu  le message du président...

 

On fini par se demander si le président n’a pas la sociale démocratie honteuse... C’est toujours pareil avec François Hollande ca commence par élan, un souffle et ensuite on sort les aérofreins...pourtant si il y a une leçon à retenir des docteurs Hartz et Schoeder c’est qu’il ont réussi à tenir face à la pression et ...avant tout face à celle de leur propre camp.

 

Dans les Echos Peter Artz raconte qu'à lépoque il a dit au chancelier Schrder qu'il  ne ferait des porpositions qu'a la consdition qu'elles soient mises en oeuvre... Ici on en est loin, puisqu'on le cache, Peter Artz... L'info politique de CROUX, tous les matins à 7h25 sur E1 !