Guerre des rouges au Front de gauche

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Rien ne va plus entre le Parti de gauche de Mélenchon et le Parti communiste. Au cœur de leur conflit : la question de l'alliance avec le PS.

Thomas : Voilà un couple, un assemblage politique qui pourrait bien avoir du mal à passer l'année prochaine... Bonjour Caroline Roux, c'est peu de dire que ca chauffe entre les communiste et Jean Luc Melenchon...  C'est la fin d'une histoire ? Ca sent le divorce ?   

L’hypothèse est bien sur la table....« On espère ne pas en arriver là » voilà ce que dit un ami de Jean Luc Mélenchon abattu. Car en réalité si le divorce n’est pas encore acté, la séparation elle a bien eu lieu...Les 2 leaders Pierre Laurent se parlent plus.

Pour vous donner une idée de l’ambiance les amis de Mélenchon m’expliquent qu’il est désormais exclu que les 2 hommes se retrouvent cote à cote sur la même photo ou à la tribune...hors de question pour les 2 partis de siéger désormais ensemble au sein du même groupe au niveau européen. Le PG a claqué la porte ce week end après une réunion à madrid.

Une dernière anecdote pour vous montrer thomas qu’on en est plus à la crise de couple  : comme on se déchire pour se partager les petites cuillères , et bien les deux formations sont à couteaux tirés et cherche en ce moment même un accord pour fixer les règles d’utilisation du logo commun « Front de gauche ».

Thomas : Mais qu’est ce qui les a mis dans cet état là (ca partait plutot pas mal leur histoire...) ?

Le Choc inévitable de 2 stratégies de 2 histoires.

Les communistes retrouvent gentiment le chemin des alliances avec les socialistes pour les municipales et en particulier à Paris...( comme vous le savez Pierre Laurent le patron du Pc va faire estrade commune avec Anne Hidalgo). Ca C’est tout simplement inacceptable pour JL Mélenchon qui a quitté le Ps avec l’ambition de faire chuter la sociale démocratie. Il refuse de mettre le front de gauche en mode rouge pale... comment voulez vous qu’il puisse étriller le gouvernement aux européennes  si ses alliés communistes  ont des intérêts électoraux communs avec le Ps aux municipales... ce qui devait arriver se produit à l’approche des élections . Plus possible de cacher les divergences de ligne sous le tapis. Pierre Laurent épargne la gauche au pouvoir Mélenchon veut lui faire la peau. Alors maintenant chacun attend des militants, des élus, des cadres qu’il choisissent leur camp.

Thomas : En tout cas, pour ce qui est du scénario, ce n'est  pas exactement comme ca que Jean Luc Mélenchon avait prévu les choses... La c'est vraiment l'échec de son OPA sur le PC...  

Oui 2013 devait être l’année de la concrétisation pour JL Mélenchon... c’est raté . Après sa performance à la présidentielle, il pensait pouvoir unifier sur son nom la gauche exigeante...mais ses coups de balais, ses révolutions citoyenne ou fiscale, n’ont pas mobilisées ... il aura juste réussi a braquer les vieux communistes, finalement pas encore près pour le grand soir.