Chasse à l'homme : Manuel Valls "n'en fait pas trop"

  • A
  • A
Caroline Roux est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Manuel Valls gère la traque de l'homme au fusil de la manière la plus calme possible. Il essayer de "calibrer".

Caroline Roux, bonjour. Évidemment, avec vous, on a envie de savoir coté coulisses comment Manuel Valls notamment gère la traque du tireur... Racontez nous un peu sa (longue) journée d'hier...   

Il a eu chaud…Manuel Valls était à peine rentrée d’Afrique hier lorsqu’il a appris les tirs à Libération par un SMS de la permanence du ministère de l’intérieur... A quelques heures près il était dans l’avion. François Hollande est en déplacement c’est donc naturellement Manuel Valls qui a pris les commandes…et son souci dans toute cette journée a été de ne pas trop faire…de calibrer…hier soir par exemple, pas de  réunion de crise jusqu’à pas d’heure ou d’activation d’une cellule de crise…il a enchainé ses rendez vous prévu : rencontre avec responsable du…Kosovo, assemblée national à 21 heure sur le texte cumul des mandats…et retour à la maison. Car cette nuit Manuel Valls a dormi chez lui dans le 11ème…comme d’habitude.  Hier après midi c’était la même musique… se rendre à Libération mais pas seul avec le maire de Paris et Anne Hidalgo…Place Beauvau on m’explique que chacun sait ce qu’il a à faire…c’est aussi ce qu’il a voulu montrer en se rendez au 36 quai orfèvres, siège de la PJ…sur place il a visionné les images de vidéosurveillance et fait un point avec le centre d’appel…indispensable image du soutien du patron aux forces de police

Thomas : c’est une équation compliquée pour Valls…il est critiqué depuis des semaines beaucoup attendent une faute…

 

Il le sait et je peux vous dire que j’ai senti beaucoup de prudence sur l’issue de l’affaire du coté de son entourage…car face à un tireur isolé en cavale …il ne peut que laisser faire les enquêteurs …le seul élément sur lequel Beauvau a totalement la main c’est la communication… la règle est simple : il faut parler, il faut se montrer pour rassure...le ministre a suivi dès qu’il la pu hier le traitement de la traque par les  radios les télé pour mesurer la portée de l’affaire... il sait naturellement que le symbole a frappé les esprits... les Champs-Elysée, le 8me arrondissement Paris, des médias pris pour cible...l’événement prend des proportions énormes...et anxiogènes

Thomas : c’est l’une des première fois qu’il gère une affaire comme celle ci...un homme armé et dangereux en liberté... il joue gros….

Beauvau c’est un ministère de crise, celle-ci en est une. Hier le message du président était clair…vous avez vu le communiqué Thomas : « le président  a demandé au ministre de l’intérieur de mobiliser tous les moyens... »  L’Elysée fait la traduction…Manuel a aujourd’hui une obligation de résultat.

Comment Manuel Valls gère la traque... La journée de Manuel Valls racontée par Caroline Roux... L'info politique de Caroline revient demain à 7h25 sur europe 1 !