Carnets du monde - 24/10/10

SAISON 2010 - 2011
  • A
  • A
Partagez sur :

Une fenêtre grande ouverte sur la planète et sur les horizons des hommes qui y vivent.

Logements étudiants

Des étudiants logés dans des conteneurs. La résidence A Dock a été inaugurée en cette rentrée au Havre. D’autres pays ont quelques années de recul sur cette expérience.
- Témoignage de Dominic Thiffault, étudiant québécois en Master, ravi de son conteneur de 30 m 2 à Amsterdam et se rend en ville en ferry.
- Après les conteneurs, les Munichois sont passés aux « maisons-cubes ». C’est petit (7 m 2), mais pratique et confortable. Reportage d'Hélène Kohl.
- A la fac Lumumba, en banlieue de Moscou, des milliers de jeunes étrangers sont là pour quelques années d’études. Parmi eux, beaucoup d’Africains, qui devant l’impossibilité de s’intégrer, recréent une « petite Afrique » dans leur Cité U. Reportage de Ksénia Bolchakova.

Francophonie

220 millions de personnes ont le français en partage. Mais on devrait dire en fait « des » français !
- Nous ne parlons pas tout à fait comme les Belges : interview de Philippe Genion, auteur de Comment parler le belge… et le comprendre(ce qui est moins facile), sorti aux Editions Points.
- Les Africains représentent la majorité des francophones, et probablement 85% en 2050. Le français y a évolué : aujourd’hui il y a « des » français d’Afrique.
Interview de Louis-Jean Calvet, linguiste et auteur de l’Histoire du français en Afrique, une langue en copropriété ?, aux Editions Ecriture.
- En 1928, Ataturk a opéré une « révolution linguistique » et intégré des milliers de mots européens à la langue turque. Aujourd’hui on y reconnait 5 000 mots français. Reportage de Guillaume Perrier.
- Les Argentins sont francophiles. Le français représente la langue de l’amour. Reportage à Buenos Aires, dans un cours de français en chanson : Olivier Ubertalli.

La page de Nicole Bacharan

Nobel de la Paix : un prix utile pour celui qui le reçoit, ou un cadeau empoisonné ? Le lauréat 2010, Liu Xiaobo, est en prison et l’étau s’est resserré sur les dissidents chinois. Retour sur expériences, des précédents « nobélisés ».

Ils sont partis

Laurent habite Dubaï depuis 4 ans, et y travaille dans le secteur du luxe. Il raconte à Vanessa Zha les chaleurs accablantes, le gigantisme, et le côté impersonnel de cette plaque tournante.

Les émissions précédentes