VIDEO - Pourquoi il n'y a pas d'équipe féminine dans les jeux de foot ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    c'est votre question est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    C'EST VOTRE QUESTION - Après Fifa 15 en septembre, c’est au tour de son concurrent PES 2015 de sortir son nouveau jeu. Encore une fois les femmes sont absentes. Comment l'expliquer ? Johann Mise, spécialiste High-Tech à Europe 1, nous répond.

    Après FIFA 15 en septembre, PES 2015 débarque en Europe et en France sur toutes les plateformes jeudi. Encore une fois, pas d'équipe féminine dans ce jeu vidéo de football. La question s'était pourtant posée en 2013, lorsqu'une pétition avait été lancée sur Change.org pour inclure des joueuses professionnelles dans FIFA 2014. Une pétition qui avait recueilli plus de 13.000 signatures. Une idée à laquelle David Rutter, le producteur du jeu, a toujours opposé un refus jugeant toutefois inévitable que l'apparition un jour de personnages-joueurs. Alors comment expliquer cette absence ? 

    Pas assez d'audience donc pas rentable. D'après l'association "Entertainment Software", aux Etats-Unis, 47% des joueurs de jeux vidéo seraient des femmes (contre 16% en France). Mais à part quelques pays comme les Etats-Unis, le foot féminin ne passionne pas les foules, avance comme première explication Johann Mise, spécialiste High-Tech à Europe 1. Si on regarde les audiences télé en France par exemple, le record pour un match de foot féminin est de 2,4 millions de téléspectateurs à l'occasion de la Coupe du monde. A titre de comparaison, chez les hommes, le record est établi à 22 millions de téléspectateurs, c'était en 2006 à l’occasion du match France-Portugal", rappelle-t-il. "Or, le développement d’un jeu demande plusieurs millions d'euros. Et si ça n'intéresse pas les téléspectateurs, ce n'est donc pas rentable pour les développeurs de jeux vidéo", ajoute notre spécialiste high-tech. 

    >> LIRE AUSSI - FIFA 15 : simple mise à jour ou vrai nouveau jeu ?

    Des différences techniques. Johann Mise souligne par ailleurs que le foot féminin présente des spécificités. Il est plus technique et moins rapide que son homologue masculin. Ce qui conduirait les créateurs de jeux à adapter ces spécificités techniques, et impliquerait donc des coûts supplémentaires. 

    >> A ECOUTER - "Avoir une femme entraîneur, ce n'est pas dans l'air du temps"

    Un sport encore essentiellement masculin. Dernière raison, le football reste encore aujourd'hui essentiellement un sport d'hommes. Mais les choses évoluent puisque Corinne Diacre, l'ex-internationale française, a été nommée cette année au poste d'entraîneur du club de foot de Clermont, devenant ainsi la première femme à entraîner un club pro. Et dans les jeux vidéos ? Preuve que les choses bougent, il y a deux ans, le jeu de hockey NHL 13 est devenu le premier jeu de sport majeur à inclure des femmes. Pour la petite histoire, c’est la lettre d’une ado de 14 ans aux équipes de développement qui a permis cette petite révolution. 

    >> Vous avez une question sur l’actualité ? Envoyez-la sur le Twitter d’Europe 1 #Cvotrequestion.

    Réalisation : Maud Descamps