VIDEO - Le chômage existait-il déjà au Moyen Âge ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    c'est votre question est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    C'EST VOTRE QUESTION - Depuis combien de temps le chômage existe-t-il ? Laurent Berbon a posé la question à Olivier Samain, spécialiste des questions emploi à Europe 1. 

    A la fin de chaque mois, c’est la tradition, Pôle emploi publie à 18 heures, précises, les chiffres du chômage du mois précédent. La première fois que le terme "chômage" est apparu, c’était au 12e siècle… Ce terme est dérivé du verbe "chômer" qui signifie en latin "se reposer par forte chaleur". Doit-on en conclure que le chômage existait déjà au Moyen Âge ?

    >> LIRE AUSSI -  Ces chômeurs qui veulent attaquer en justice Pôle emploi

    Le chômage frictionnel existe depuis toujours. Le chômage existait au Moyen Age et bien avant, répond d'emblée Olivier Samain, spécialiste des questions emploi à Europe 1. Pourquoi ? Tout simplement parce que "le chômage est lié au marché du travail. Quand il y a marché du travail, il y a offre d'emploi d'un côté et demande d'emploi de l'autre et il y un petit lapse de temps entre les deux où on est au chômage. C'est ce que les spécialistes appellent le chômage frictionnel", explique Olivier Samain. 

    Le chômage de masse est apparu plus tard. C'est pendant les périodes de grande dépression économique qu'est apparu le chômage de masse, c'est-à-dire le chômage au sens moderne du terme. En 1936 par exemple, il y avait 936.000 chômeurs en France. Quand ce chômage de masse s'est développé, des instruments on été développés pour essayer de le contenir. C'est l'Unedic (chargée d'indemniser les chômeurs) en 1958 et l'ANPE (créée pour rapprocher les offres d'emploi et les demandes d'emploi) en 1967. Deux instruments qui tombaient à pic puisque par la suite le chômage s'est fortement développé, notamment après le premier choc prétolier.

     >> LIRE AUSSI - La précarité, passage obligé pour relancer l'emploi ?

    Et la tendance ne devrait pas s’inverser tout de suite. Si  on l’en croit les dernières prévisions de l’OCDE, le chômage ne baissera pas en France avant 2016.

    Réalisation : Maud Descamps