La Grèce, laboratoire de la gauche en Europe

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Autour du monde est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Après l'élection de Syriza à la tête du gouvernement, un vent de gauche souffle sur l'Europe.

Tout reste à faire. L'alliance avec la droite souverainiste indique que Syriza ne sera pas totalement libre de gouverner. Le parti radical de gauche doit sa victoire à la protestation populaire contre l'austérité mais aussi à ces propositions sur l'Europe, le chômage et la réforme de l'Etat.

Des similitudes en Europe. En Espagne, le Podemos ressemble beaucoup à Syriza mais le contexte intérieur est très différent. Au Portugal, la gauche radicale n'arrive pas à percer, en France elle se cherche et en Italie, elle n'existe presque plus.