19 novembre 1863, le discours de Gettysburg d'Abraham Lincoln

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

"Aujourd'hui dans l'histoire"...On voyage dans NOTRE histoire, tous les matins...Avec vous Franck Ferrand Bonjour...Alors dites nous à quel 19 novembre vous a déposé votre machine à remonter le temps, Franck
Le 19 novembre 1863, Thomas. En pleine guerre de Sécession, aux Etats-Unis. J’écoute le discours de Gettysburg prononcé par Abraham Lincoln. Il n’a duré que deux minutes, mais c’est un texte que, 151 ans plus tard, les élèves américains liront religieusement dans les écoles.

Gettysburg, cela se trouve où ?

En Pennsylvanie. Entre le 1er et le 3 juillet de la même année, la ville a été le théâtre d’une bataille entre les Confédérés, Sudistes, en gris, et Nordistes, l’armée de l’Union, en bleu. En 3 jours, les deux camps confondus, on a relevé 7.000 morts. Et, bien entendu, des milliers de blessés. La victoire est acquise au Nord. Quelques semaines plus tard, Lincoln rappelle le sens du combat qu’il est en train de mener : la lutte pour la liberté et l’égalité entre les hommes, c’est le discours de Gettysburg. « C'est à nous de faire en sorte que ces morts ne soient pas morts en vain, dit-il ; à nous de vouloir qu'avec l'aide de Dieu notre pays renaisse dans la liberté ; à nous de décider que le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, ne disparaîtra jamais de la surface de la terre. »

Elle est connue cette formule, Franck… « Du, par et pour le peuple… »

On peut même dire que c’est cette phrase qui inscrit ce discours dans les siècles. Nous autres, Français, l’avons trouvée si belle que nous l’avons reprise dans la Constitution de notre 5ème République. Le discours de Lincoln est extrêmement court, une dizaine de phrases seulement, mais il est devenu un symbole. C’est un basculement dans la guerre de Sécession. Il reste quand même deux ans de combats sanglants jusqu’en avril 1865 et la bataille d’Appomattox, qui marque la fin de la guerre. Mais ça, Thomas, c’est une autre histoire

.Et l’histoire, on la retrouve, avec vous, tout à l’heure à 14 heures, sur Europe1.  Nous irons faire un tour à Venise.