Tous à poil : qu’y a-t-il (vraiment) dans ce livre pour enfants ?

  • A
  • A
Tous à poil : qu’y a-t-il (vraiment) dans ce livre pour enfants ?
@ "Tous à poil" de Marc Daniau et Claire Franek – Éditions du Rouergue, 2011
Partagez sur :

Le patron de l'UMP Jean-François Copé a ciblé cet ouvrage dimanche. Europe 1.fr l’a lu.

"Quand j'ai vu ça, mon sang n'a fait qu'un tour".  Invité sur le plateau du Grand Jury (RTL-LCI-Le Figaro), dimanche, il avait apporté avec lui un ouvrage illustré destiné au jeune public. Son titre : Tous à poil. Le livre, cosigné par Claire Franek et Marc Daniau, qu’il a présenté comme recommandé par le Centre national de documentation pédagogique, et "faisant partie de la liste des livres recommandés aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire", ne serait, selon lui, pas à mettre entre toutes les mains. Après l’avoir feuilleté avec force commentaires ironiques, l’ancien ministre s’est indigné de "ce qui est en train de se faire dans ce pays." 

>>> Mais qu'y a-t-il vraiment dans cet ouvrage publié en 2011 par les éditions Rouergue et destiné à des enfants de 6 ans et plus : 

Ce qu’on y voit. Ça commence par un bébé, puis c’est au tour de la baby-sitter, suivie des voisins et de la boulangère, et même de l’équipe de foot. Tous se mettent nus. Sur chaque page, on voit donc quelqu’un ou un groupe de personnes en train de se déshabiller ou carrément déjà nus, les vêtements jetés en vrac à leurs pieds, avec cette phrase comme un leitmotiv : "A poil". Pas de décor, mais seulement un fond uni derrière ces personnages. Les dessins sont certes réalistes mais restent très enfantins. On voit les formes, les seins, les sexes parfois, mais les images sont plutôt amusantes, le ton est léger. Et le suspense est bien entretenu au fil des pages jusqu'à la chute. Car si tous laissent ainsi tomber leurs vêtements, c’est pour… aller faire un plongeon dans la mer. Un plongeon…"à poil" donc. 

Image extraite du livre Tous à poil, 930X620

© "Tous à poil" de Marc Daniau et Claire Franek – Éditions du Rouergue, 2011

Qui sont les auteurs ? L'illustratrice Claire Franek réalise des cartes postales, des affiches et travaille aussi pour la presse. Elle est aussi auteure de plusieurs albums jeunesse, dont Le Drame, ou encore Le Facteur n’est pas passé, un livre illustré aux dessins naïfs et poétiques. C’est elle qui a imaginé l’histoire de Tous à poil. Et elle a passé la main à Marc Daniau qui s’est chargé des dessins. L’illustrateur de Tous à poil enseigne aujourd’hui le croquis de nu et la peinture. Il réalise lui aussi des affiches, notamment pour le théâtre. Il a illustré de nombreux textes et est lui-même l’auteur de deux livres : L’Arbre et La confiture de cochons. 

Quel était le projet de ce livre ? Claire Franek a pris la défense de son livre sur Europe 1. Avant toute chose, elle a tenu à préciser que l’ouvrage "n’est pas du tout préconisé dans les dossiers ou dans les textes du Centre national de documentation pédagogique", contrairement aux dires de Jean-François Copé. L’auteur du livre fustigé a ensuite explicité son projet : parler du corps nu et le représenter librement. "L’idée de départ, c’était de constater qu’il y avait un regard sur le corps très, très négatif. Du coup, on s’était dit que ce serait marrant de considérer que le fait d’être nu, c’est quelque chose de très naturel", explique-t-elle. Loin de rechercher la polémique, la coauteur explique que le livre est une façon de montrer que "notre corps, même si on est nu, n’est pas destiné uniquement à un rapport sexuel’". Désacraliser le corps nu allait donc, selon les auteurs, dans le sens d’une vision libérée des tabous.

Image extraite du livre Tous à poil

© "Tous à poil" de Marc Daniau et Claire Franek – Éditions du Rouergue, 2011

"On ne sait pas s'il faut sourire…"  "On ne sait pas s'il faut sourire, mais comme c'est nos enfants, on n'a pas envie de sourire", avait déclaré Jean-François Copé.
 Nous avons demandé l'avis d'Anne Bacus, docteur en psychologie : "Je ne pense pas que ces images puissent choquer les enfants, mais elles peuvent les gêner, les mettre mal à l'aise. Cela va dépendre de leur âge mais aussi de leur éducation. Certains seront sensibles à l'humour du livre, parce qu'ils sont déjà à l'aise avec la nudité. D'autres, dont les parents ont plus valorisé pudeur et discrétion, auront plus de mal à comprendre. S'il s'agit de montrer aux enfants "comment nous sommes faits", je préfère des représentations d'enfants plutôt que d'adultes."  

POLEMIQUE - Copé dénonce Tous à poil, un livre pour enfants

INFO E1 - Les bibliothèques, nouvelle cible du Printemps français

EDUCATION - Théorie du genre, la rumeur qui affole les parents

FACT-CHECKING - "Théories du genre" : nos réponses aux rumeurs