Quand Twitter déniche un auteur

  • A
  • A
Quand Twitter déniche un auteur
@ DR
Partagez sur :

Un Américain publie en version papier un roman qu’il avait préalablement diffusé sur Twitter.

3.700 tweets de 140 caractères et 95.000 mots composent le roman La Révolution française (The French Revolution en version originale), de Matt Stewart. Il s’agit du premier roman original imprimé, réalisé à partir de messages diffusés sur le site de micro-blogging.

Le livre, défini comme "une allégorie autour de la Révolution française", est une saga familiale, dont l’action se déroule à San Francisco. Il a d’abord été écrit en entier, puis divisé en tweets grâce à un logiciel spécial, et ainsi diffusé pendant quatre mois.

Pour Matt Stewart, proposer cet ouvrage via twitter était une façon de se faire remarquer par le milieu de l'édition, dans une période difficile pour les jeunes auteurs.

Pas facile de lire sur Twitter

L’auteur de 31 ans reconnaît que lire son livre sur Twitter était un peu compliqué. "Je pense que Twitter est un moyen horrible de lire un livre. Mais c’était un très bien de savoir si les gens voulaient en lire davantage", a-t-il confié au San Francisco Chronicle.

Matt Stewart est décidément un auteur innovant, puisqu’il a développé une application iPhone autour de son livre, incluant des vidéos, et permettent de lire les chapitres du livre correspondant aux quartiers de San Francisco qu'on prend en photo. Cette ingénieuse façon de se faire connaître en tant qu’auteur pourrait bien faire des émules.

Avant ce roman original, deux étudiants américains avaient inventé la "twitterature". Au mois d’avril dernier, ils avaient publié des résumés de chefs d’oeuvres de la littérature, sous forme de tweets.